xmlns:fb='http://www.facebook.com/2008/fbml' xmlns:og='http://opengraphprotocol.org/schema/'> La Pensée Du Jour: avril 2013

mardi 16 avril 2013

La modestie (Saadi)

                                                            SAADI

La figure de Saadi (Abou Mohammad Mosleheddin Ibn Abdollâh, né et mort à Shirâz 1213-1292) est apparue dans le répertoire de la littérature persane comme un élan majestueux vers la méditation spirituelle, permettant la purification de l’âme par la sensation humaine.
JPEG - 18.1 ko
Saadi
Ce mariage entre la spiritualité et la sentimentalité révèle le souci constant du poète pour le bonheur humain. Celui-ci implique principalement un nouveau langage dans la mesure où il répondrait aux exigences de tout individu exalté, désespéré, voire déprimé. A cet égard, la poétesse Marceline Desbordes-Valmore (1785-1859) prend le nom de Saadi dans son célèbre poème « Les Roses de Saadi » afin de généraliser son statut de poète de façon plus remarquable. Le choix d’un tel poème renvoie sans doute à une mélancolie causée par la séparation survenue entre la poétesse et son bien-aimé.
A ce titre, dans son fameux livre Irân dar adabiyât-e Jahân (L’Iran dans la littérature du monde), Shoja’-od-Din Shafâ souligne : « La source d’inspiration de Marceline Desbordes-Valmore dans « Les Roses de Saadi » fut son amour ardent pour un homme dont elle n’a jamais voulu parler. » [1]Selon cette allégation, l’attrait poétique de Saadi apparaît dans les rapports sentimentaux de ceux qui sont satisfaits de transformer leurs désirs en un amour éthéré et chaste.


dimanche 7 avril 2013

Le Génie ( Robert BYRNE)

                             Robert BYRNE



Robert Eugene Byrne (né le 20 avril 1928 à New York) est un grand maître américain du jeu d'échecs et l'auteur de livres d'échecs. Il a remporté le championnat des États-Unis en 1972 et a été candidat au championnat du monde en 1974. Byrne a représenté les États-Unis à neuf reprises aux Olympiades d'échecs entre 1952 et 1976 et a remporté sept médailles. Il a disposé d'une rubrique dans le New York Times de 1972 à 2006.
Byrne et son frère Donald ont grandi à New York et ont fait partie des Collins Kids, des jeunes joueurs au talent prometteur qui ont bénéficié du mécénat de John W. Collins .Les deux frères sont devenus professeurs d'université et ont fait partie des meilleurs joueurs de leur pays.Ils ont fait partie de la génération de jeunes maîtres américains avec Larry Evans, Arthur Bisguier et George Kramer.


mercredi 3 avril 2013

Le défi


Elisabeth Kübler-Ross

La pionnière du grand passage





Guidée par un instinct sûr, cette psychiatre fait partie des femmes qui ont paradoxalement sauvé l’Occident devenu mégalo, en lui réapprenant l’art le plus humain et le plus mystérieux qui soit : accompagner les mourants.
Avec passion, elle voulait s’occuper de bébés en Afrique ou en Inde. Le sort l’a entraînée aux Etats-Unis où la terreur de la plupart des gens, médecins inclus, vis-à-vis de la mort l’a tant sidérée qu’elle dut en quelque sorte s’occuper non des naissants, mais des mourants.





mardi 2 avril 2013

Lumière (Neale-Donald WALSCH)

Neale-Donald WALSCH



Il est un messager spirituel des temps modernes dont les paroles continuent de toucher le monde entier de manière profonde. 

Très vite intéressé par la religion et ressentant profondément sa connexion avec la spiritualité, Neale consacra sa vie à sa réussite professionnelle, sans pourtant en oublier le sens spirituel avant de commencer ses conversations avec Dieu. La série intitulée Avec Dieu dont il est l’auteur a été traduite dans 34 langues, touchant ainsi des millions de vies auxquelles elle inspira de nombreux changements dans leur quotidien.

Neale a aussi publié 16 autres ouvrages, ainsi que nombreux programmes vidéos et audio. Disponible dans le monde entier, chaque livre des Conversations avec Dieu est entré dans la liste des Best-sellers du New York Times, et l’ensemble de la série a donc occupé cette liste pendant deux ans et demi.

Conversation avec Dieu a redéfini l’image de Dieu et fait basculer les paradigmes spirituels du monde entier. Avant de répondre aux nombreux témoignages provoqués par ses propos, Neale créa la Fondation Conversation avec Dieu, une association à but non-lucratif visant à aider le monde à passer de la violence à la paix, de la confusion à la clarté, et de la colère à l’amour.


lundi 1 avril 2013

L'échiquier de l'être (Omar Khayyâm)

                                 OMAR KHAYYAM





La vie de Khayyam est entourée de mystère, et peu de sources sont disponibles pour nous permettre de la retracer avec précision. Les chercheurs pensent généralement qu'Omar Khayyam est né dans une famille d'artisans de Nichapur (son père était probablement fabricant de tentes). Il a passé son enfance dans la ville de Balhi, où il étudie sous la direction du cheik Mohammad Mansuri, un des chercheurs les plus célèbres de son temps. Dans sa jeunesse, Omar Khayyām étudie aussi sous la direction de l'imam Mowaffak de Nishapur, considéré comme le meilleur professeur du Khorasan.

La légende dit qu'Abou-Ali Hassan (Nizam al-Mulk) et Hassan Sabbah étudiaient alors également sous la direction de ce maître et qu'un pacte légendaire aurait été conclu entre les trois étudiants : « Celui d'entre nous qui atteindra la gloire ou la fortune devra partager à égalité avec les deux autres ». Cette alliance reste improbable lorsqu'on sait que Nizam al-Mulk était de 30 ans l'ainé d'Omar et que Hassan Sabbah devait avoir au moins 10 ans de plus que Khayyam.

Nizam al-Mulk devient cependant grand vizir de Perse et les deux autres se rendent à sa cour. Hassan Sabbah, ambitieux, demande une place au gouvernement ; il l'obtient immédiatement et s'en servira plus tard pour essayer de prendre le pouvoir à son bienfaiteur. Il devient après son échec chef des Hashishins. Khayyam, moins porté vers le pouvoir politique, ne demande pas de poste officiel, mais un endroit pour vivre, étudier la science et prier. Il reçoit alors une pension de 1 200 mithkals d'or de la part du trésor royal ; cette pension lui sera versée jusqu'à la mort de Nizam al-Mulk (tué par un assassin). 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
xmlns:fb='http://www.facebook.com/2008/fbml' xmlns:og='http://opengraphprotocol.org/schema/'